Agir de Dieu et liberté de l’homme : Recherches sur l’anthropologie théologique de S. Maxime le Confesseur

Agir de Dieu et liberté de l’homme : Recherches sur l’anthropologie théologique de S. Maxime le Confesseur
Philipp Gabriel Renczes | Les Editions Du Cerf | 2003 | ISBN-13: 978-2204071581 | 431 pages | PDF | 126 MB

Maxime le Confesseur, moine byzantin (580-662) célèbre en son temps, est resté longtemps quasi inconnu. Il a été redécouvert depuis un demi-siècle comme un penseur philosophique et théologique de grande valeur, notamment en France, comme en témoignent d’ailleurs plusieurs ouvrages publiés également dans la collection  » Cogitatio Fidei « .

Le Confesseur propose une doctrine hautement élaborée de la divinisation de l’homme comme progression de l' » être  » vers l' » être-bien « , puis vers l' » être-toujours-bien « . Cette doctrine articule subtilement deux concepts, energeia (opération) et hexis (habitus), dont l’analyse, soit de leur acception individuelle soit de leur relation mutuelle, constitue l’objet de cette étude. L’energeia, examinée dans la tradition philosophique (notamment Aristote et le néoplatonisme), puis dans l’Ecriture sainte et la tradition patristique (en particulier les Cappadociens et Denys l’Aréopagite) est, selon le Confesseur, épanouissement de toute substance dans son rattachement à l’être. 

http://uploaded.net/file/6x4at8u3

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s