Le colonel Chabert de Honoré de Balzac

Le colonel Chabert de Honoré de Balzac
Editeur: Yves Nayrolles/Livraphone – 2002 – Interprété par: Valérie Jeannet et d’autres comédiens; Musique de Schubert et de Dvorak – 2h24 – mp3 – 208 Mo

Le Colonel Chabert est l’histoire d’un revenant. Enseveli sous un monceau de cadavres, le colonel Chabert meurt une première fois à la bataille d’Eylau. Déterré vivant, il n’est plus, dix ans plus tard, qu’un fantôme, un survivant de l’épopée napoléonienne. Humilié, chassé de partout : la société, la France de la Restauration, personne ne veut plus de lui, sa femme elle-même, une ancienne  » fille  » du Palais-Royal remariée à un aristocrate, refuse de reconnaître ce vaincu.
Elle l’assassine pour la seconde fois. Comment obtenir qu’on lui rende son épouse, sa dignité, son rang ? Telle est la tragédie de Chabert, face à la trahison et à l’infamie. Ce drame d’un homme tiraillé entre sa force d’âme et sa faiblesse de cœur est de tous les temps. Si le colonel Chabert avait été tué à Eylau, il serait devenu un héros parmi d’autres. Ressuscité et misérable, tel que le génie de Balzac le montre, il entre dans l’immortalité.

 

http://ul.to/0mko3n3p
http://ul.to/xc5ay77f

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s