Georges Dumas – La tristesse et la joie

Georges Dumas – La tristesse et la joie
Paris – F. Alcan – 1900 – PDF/OCR – 102 MB

Ce livre est le résultat de plusieurs années de rercherches.
Dès 1888, en écoutant les belles leçons professées au Collège de France par M. Ribot sur les pbénomènes affectifs, j’avais formé le projet d’étudier expérimentalement les émotions et les passions.
L’année suivante, à peine sorti de l’Ecole Normale, je commençais mes recherches à la clinique de Sainte-Anne, dans le service du regretté Pr Ball, et je donnais, en juin 1891, à la Revue Philosophique, un premier article sur la nature du désir et les associations d’idées dans la passion.

Lire la suite

Publicités

Ernest Seillière – George Sand, mystique de la passion, de la politique et de l’art

Ernest Seillière – George Sand, mystique de la passion, de la politique et de l’art
Paris – Alcan – 1920 – PDF/OCR – 102 MB

Le copieux et consciencieux ouvrage de Vladimir Karénine (Mme Komarof) sur George Sand, sa vie et ses œuvres, conduit actuellement l’illustre romancière jusqu’en 1847, c’est-à-dire à la fin du premier tiers de son activité artistique. Encore ce travail est-il surtout une biographie, appuyée sur des documents inédits qui ont été mis à la disposition de l’auteur : s’il fournit une très utile, une indispensable base à l’examen de la pensée théorique de Sand, il laisse à peu près tout à dire sur les vicissitudes de ses convictions psychologiques et morales. C’est ce dernier champ d’études que nous abordons pour notre part, à la lumière des conclusions historiques que nous avons exposées plus d’une fois déjà dans nos écrits antérieurs et dont nous avons tenté des applications en tous sens. Nous estimons, en effet, que le tempérament émotif d’Aurore Dupin, associé à ses exceptionnelles facultés d’expression, l’a conduite à reprendre la prédication de son maître Rousseau et à formuler les plus instructifs commentaires sur ce mysticisme, de nuance spécifiquement féminine, qui est, à notre avis, la religion dominante de l’Europe contemporaine.


Lire la suite

Théodule Ribot – Essai sur l’imagination créatrice

Théodule Ribot – Essai sur l’imagination créatrice
Paris – F. Alcan – 1908 – PDF/OCR – 102 MB

Considérée sous son aspect intellectuel, c’est-à-dire en tant qu’elle emprunte ses éléments à la connaissance, l’imagination suppose deux opérations fondamentales : l’une négative et préparatoire, la dissociation ; l’autre positive et constituante, l’association.

La dissociation est l’abstraction des anciens psychologues qui ont très bien compris son importance pour le sujet qui nous occupe. Toutefois, ce terme « dissociation » me semble préférable parce qu’il est plus compréhensif.

Fruit d’une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

Lire la suite

Le génie littéraire – Antoine Rémond

Le génie littéraire – Antoine Rémond et Paul Voivenel
Paris – F. Alcan – 1912 – PDF/OCR – 102 MB

Il en a été longtemps du génie littéraire et, pour mieux dire, du génie en général, comme de tous les phénomènes dont l’anomalie sans cause apparente frappait l’esprit de la moyenne des hommes. De même que l’on avait vu dans l’idiotie un don de Dieu, dans l’épilepsie un mal sacré, dans la colère une manifestation divine, on voulait qu’une puissance immatérielle (génie) présidât aux manifestations intellectuelles dont la valeur semblait inaccessible au vulgaire. Plus tard, après avoir été divin, le génie fut considéré comme une monstruosité d’espèce particulière, comme une forme tératologique, par conséquent morbide.

Lire la suite

Du travail et de ses conditions – Hector Depasse

Du travail et de ses conditions – Hector Depasse
Paris – Alcan – 1895 – PDF/OCR – 104 MB

« Faire au travail sa place dans la société, et, ce faisant, agrandir et enrichir la vie sociale » ; j’écrivais ces mots, il y a un an, dans l’avant-propos des Transformations sociales, ils résument tout aussi bien le présent volume.
Heureux, ceux de nos anciens qui se glorifiaient d’avoir consacré la moitié de leur vie à un seul ouvrage, pour lui donner sa forme propre et définitive ! Tout nous fuit et nous échappe. Les gouvernements et les situations passent devant nos yeux comme des ombres sur l’écran mobile de la destinée.
Tiens ton rôle et dis ta phrase à la hâte, car tu ne sais pas si la liberté te sera accordée de la dire demain, ni si elle aura demain le sens et la couleur que tu as voulu lui donner aujourd’hui.

Lire la suite

Carra De VAUX – Gazali.

Carra De VAUX – Gazali.
Félix ALCAN, Éditeur – 1902 – PDF/OCR – 103 MB

AVANT-PROPOS : Le volume que nous présentons aujourd’hui au lecteur sous le titre de Gazali, se relie étroitement à celui que nous avons publié il y a deux ans sur Avicenne. Il en forme le complément, le pendant et la contrepartie. Dans Avicenne, nous avons étudié le passage de la tradition philosophique grecque dans l’islam, la secte rationaliste des Motazéliles et la branche orientale de l’école des Philosophes proprement dits. Dans Gazali, nous traitons des théologiens orthodoxes et des théologiens spéculatifs dits Motékallim, des moralistes, des mystiques ou Soufis. 11 ne reste en dehors du cadre de ces ouvrages que l’histoire de la branche occidentale de l’école philosophique, comprenant celle des rapports de la scolastique arabe avec la philosophie juive et avec la scolastique chrétienne. Ce troisième moment de l’histoire de la philosophie dans l’islam, où domine le nom d’Averroès, est déjà connu du public par le livre de Renan.

http://ul.to/68ej3xt5

Les philosophes-géomètres de la Grèce. Platon et ses prédécesseurs – Gaston Milhaud

Les philosophes-géomètres de la Grèce. Platon et ses prédécesseurs – Gaston Milhaud
Ed. Alcan – 1900 – PDF – 388 p – 102 MB

Nous voulons essayer de montrer quelle fut sur Is premiers penseurs grecs et particulièrement sur Platon. L’influence de leur éducation mathématique. Personne ne doute de la trace profonde que peut laisser dans une âme humaine la culture intellectuelle qu’elle a reçue. Il est possible de retrouver dans les manifestations les plus diverses de l’activité psychique certaines empreintes ineffaçables, certaines tendances, certaines habitudes qu’y a laissées une éducation spéciale. Comment n’en serait-il pas ainsi en particulier pour un ordre d’idées si intéressant en lui-même, si original, dont on se sent ordinairement si fort éloigné ou rapproché par tempérament, qui nous laisse si peu indifférents en tout cas? Comment le fait, pour la plupart des philosophes grecs, de s’être adonnés à la géométrie et de l’avoir cultivée avec passion, n’aurait-il pas contribué à donner un aspect particulier à leur pensée?

Lire la suite

L’activité mentale et les éléments de l’esprit

L’activité mentale et les éléments de l’esprit
F. G. Paulhan – Ed. Alcan – 588 p – PDF/OCR – 103 MB

Etude de la vie des éléments psychiques, étude des Lois de L’activité mentale et des formes générales des phénomènes psychiques, étude de L’esprit, voila Les trois parties dont se compose ce travail

Lire la suite