Ch. de Foucauld – Reconnaissance au Maroc (1883-1884)

Ch. de Foucauld – Reconnaissance au Maroc (1883-1884)
Challamel (Paris) – 1888 – PDF/OCR – 101 MB

Reconnaissance au Maroc est le journal de route du voyage entrepris par Charles de Foucauld au Maroc en 1883-1884.
Durant douze mois, l’ancien militaire parcourt le Maroc, muni d’un « cahier de cinq centimètres carrés » et d’un « crayon long de deux centimètres ». En vue de recueillir les renseignements qui l’intéressaient, sans éveiller les soupçons, le jeune explorateur s’était déguisé en rabbin. L’ouvrage est ensuite rédigé au cours de l’année 1885, soit l’année qui précède sa conversion religieuse. Il a été édité à Paris en 1888.
La réussite de ce voyage est dû en partie à l’aide de Mardochée Aby Serour, un rabbin voyageur, qui n’en a tiré pratiquement aucune reconnaissance.

Lire la suite

Publicités

Gaston Paris – La littérature française au moyen âge (XIe-XIVe siècle)

Gaston Paris – La littérature française au moyen âge (XIe-XIVe siècle)
Hachette et cie – 1914 – PDF/OCR – 101 MB

La première édition de ce livre parut en 1888. II devait former alors la première partie d’un Manuel d ancien français dont la suite n’a jamais paru. Cette édition fut bientôt épuisée : G. Paris corrigea et augmenta sur certains points tant le texte que les notes, et la deuxième édition fut publiée en 1890. La troisième édition fut faite par mes soins en 1905, deux ans après la mort de l’auteur. On ne peut pas dire cependant que G. Paris y soit resté tout à fait étranger. II avait ajouté sur un exemplaire de la deuxième édition d’assez nombreuses corrections et plusieurs additions qui ont pris place à partir de la troisième édition. Ces additions son t indiq uées par des chiffres bis (49 bis, 89 bis 1er, quater, 143 bis). La quatrième édition (1909) et la cinquième, qui paraît aujourd’hui, sont absolument semblables, pour le texte et le tableau chronologique a la troisième.

Lire la suite

Franck Louis Schoell – Le Paris d’aujourd’hui

Franck Louis Schoell – Le Paris d’aujourd’hui
New York H. Holt – 1921 – PDF/OCR – 102 MB

Paris a toujours été la ville de France la plus vivante, celle par conséquent dont la physionomie change le plus rapidement. Car vivre, c’est avant tout changer.
Aussi n’est-il point surprenant de trouver en 1921 un Paris fort différent de celui qui, il y a quarante ou cinquante ans, attirait déjà tant de touristes américains.

Lire la suite

Nérée Boubée – Bains et courses de Lunchon. Vrai guide

Nérée Boubée – Bains et courses de Lunchon. Vrai guide
Pau – E. Vignancour – 1843 – PDF/OCR – 102 MB

Sous ce titre Bains et Courses de Luchon , j’ai voulu réunir et mettre en ordre tout ce qu’un étranger peut désirer de renseignements et d’indications lorsqu’il vient à Luchon, qu’il y soit appelé par le besoin des eaux, qu’il ait pour but d’y faire les courses les plus vantées, ou qu’il en doive soigneusement explorer tous les environs, en artiste, en savant, én touriste ou en simple amateur.

Lire la suite

Arthur de Ganniers – Le Maroc d’aujourd’hui d’hier et de demain

  Arthur de Ganniers – Le Maroc d’aujourd’hui, d’hier et de demain
Paris – Combet – 1902 – PDF/OCR – 101 MB

  L’adjonction de la Tunisie à l’Algérie, en nous attribuant l’étendue des côtes qui séparent le cap Roux de la Tripolitaine, a donné à la France, dans le nord de l’Afrique, la limite territoriale naturelle qu’elle devait atteindre vers l’est.
Mais, ce premier résultat obtenu, il était rationnel que les préoccupations de notre pays se portassent sur l’autre flanc de notre grande colonie et que les esprits désireux de voir notre Algérie également assurée à l’est et à l’ouest, se demandassent si, vers le Maroc, nous avions bien les sécurités auxquelles nous étions en droit d’aspirer.
Il n’était pas difficile d’apercevoir combien,sous ce rapport, nos desiderata étaient loin d’être atteints, combien la situation actuelle demeurait entachée d’un caractère provisoire.
Il est incontestable, — l’histoire est là pour le démontrer, — que le nord-ouest de l’Afrique, de la Tripolitaine à l’embouchure du fleuve Noun ou Draâh, qui se jette dans l’Océan, vis-à-vis des Canaries et sert de limite méridionale au sud du Maroc, constitue une région unique à laquelle conviendrait une unique souveraineté.

Lire la suite

Charles V. Langlois – La connaissance de la nature et du monde au moyen âge, d’après quelques écrits français à l’usage des laïcs

Charles V. Langlois – La connaissance de la nature et du monde au moyen âge, d’après quelques écrits français à l’usage des laïcs
Hachette et cie – 1911 – PDF/OCR – 101 MB

Ce volume est le troisième, et le dernier, d’une série dont on a bien voulu accueillir les premiers avec indulgence, au point d’en réclamer la suite. Série entreprise pour faire connaître, par une méthode nouvelle, de l’histoire du moyen âge en France, surtout au xiii« siècle, ce que le public lettré sait le moins, quoique ce soit précisément ce qu’il en pourrait le mieux goûter, et peut être ce qu’il est en soi le plus intéressant de n’en pas ignorer. — Quels étaient à cette époque les aspects de la vie courante : les manières ordinaires et générales d’être, d’agir, de penser, de sentir? les mœurs, les usages, les croyances, les préjugés? Bref, quel était le milieu matériel, moral et intellectuel où les hommes de cet âge étaient plongés ? Nous l’avons demandé d’abord aux romanciers, puis aux moralistes contemporains. Mais ils ne pouvaient tout nous dire.

Lire la suite

Guide bleu du Figaro et du Petit journal : avec 5 plans et 31 dessins

Guide bleu du Figaro et du Petit journal : avec 5 plans et 31 dessins
Exposition universelle de 1889 – PDF/OCR – 103 MB

« Pourquoi GUIDE BLEU ? » nous a-t-on déjà demandé. La réponse est facile.
Jetez un coup d’œil, en entrant à VExposition, sur les Palais du Champ de Mars . Vous y verrez que partout la note bleue domine, mariée au rouge de la brique. La couleur de ce petit livre est donc un emblème : l’Exposition étant bleue, nous avons habillé de bleu le Guide que nous composions pour elle.
Quant à l’ouvrage lui-même, nous pouvons le caractériser en un mot : il amusera en renseignant. On n’y trouvera point un inventaire minutieux des richesses de l’Exposition ,— il y eût fallu plusieurs volumes, et ce n’est ni une encyclopédie ni un catalogue que nous avons entrepris. Nous avons voulu promener le lecteur partout, sans le retenir trop longtemps nulle part, et, en lui donnant surtout une vue générale des choses, lui signaler cependant au passage les beautés exceptionnelles et les curiosités de tout genre qui méritent de l’arrêter

Lire la suite

Alfred Franklin – Dictionnaire des noms, surnoms et pseudonymes latins de l’histoire littéraire du moyen âge, 1100 à 1530

Alfred Franklin – Dictionnaire des noms, surnoms et pseudonymes latins de l’histoire littéraire du moyen âge, 1100 à 1530
Firmin-Didot – 1875 – PDF/OCR – 102 MB

  PRÉFACE: Je ne me suis point proposé de donner ici une nomenclature complète des écrivains du moyen âge. Fabricius et plus récemment Jocher et Adelung ont entrepris cette œuvre, restée après eux fort défectueuse. Les biographies spéciales de Quétif et Èchard , de Villiers, d’Antonio, de Manget, etc., ont une valeur incontestable, mais elles datent de plus d’un siècle, et les histoires littéraires publiées depuis lors en Allemagne, en Italie, en Angleterre et en Espagne se bornent toutes à mentionner les écrivains de quelque importance. Je n’ai rencontré nulle part un ouvrage de ce genre qui puisse être comparé à l’admirable histoire littéraire que publie notre Académie des inscriptions, et un sérieux travail d’ensemble sur ce point ne saurait être entrepris que le jour ou chaque nation aura ainsi étudie à fond les origines de sa littérature.
Bien qu’un tiers au moins des personnages qui figurent dans ce petit volume n’aient été recueillis encore dans aucun recueil biographique français, on doit y chercher seulement les auteurs qui ont adopté un nom, un surnom ou un pseudonyme latin , et parmi eux ceux-là seulement dont le nom réel a pu être retrouvé, ou dont le nom d’emprunt a pu être traduit.
On comprend, des lors, pourquoi nous nous sommes borné à enregistrer les écrivains morts entre les années 1100 ci 1530.

Lire la suite

E. Martin Saint-Léon – Histoire des corporations de métiers

E. Martin Saint-Léon – Histoire des corporations de métiers
Paris – Guillaumin – 1897 – PDF/OCR – 103 MB

L’Histoire des corporations de métiers depuis leurs origines jusqu’à leur suppression en 1791, suivie d’une étude sur l’évolution de l’idée corporative au XIXe siècle et sur les syndicats professionnels

Lire la suite

Alfred Franklin – Dictionnaire historique des arts, métiers et professions dans Paris depuis le 13e siècle

Alfred Franklin – Dictionnaire historique des arts, métiers et professions exercés dans Paris depuis le treizième siècle
H. Welter – 1905 – PDF/OCR – 102 MB

L’auteur aurait pu donner pour titre à son ouvrage Les Archives curieuses du peuple de Paris. On fait, en lisant les articles de son Dictionnaire, un vo\age a travers les âges*dans la vie intime du peuple parisien, pénétrant successivement d’article en article dans les détails de son organisation professionnelle, de son travail, de son ménage, de sa condition sociale, et on le fait sous la conduite d’un savant d’une érudition vaste et sûre, doublé d’un aimable conteur, qui est depuis longtemps un des maîtres les plus autorisés de l’histoire économique de la vieille France.

Lire la suite