Études d’histoire orientale. Les sultans ottoman – Halil GANEM

Études d’histoire orientale. Les sultans ottoman – Halil GANEM
Paris – A. Chevalier-Marescq & cie – 1901 – PDF – 102 MB

Préface : Dans l’étude de l’Histoire du Moyen Age, comme dans celle de l’Histoire ancienne, il est nécessaire, suivant l’opinion émise par le savant écrivain Heeren, de séparer les Etats qui, par leur constitution, ont donné un grand développement à l’homme lui-même, de ceux où l’homme, considéré uniquement comme esclave, ne jouit d’aucun droit individuel et ne s’élève au-dessus des autres que par la faveur du maître. Il convient de ranger dans cette dernière catégorie l’empire ottoman où les sultans exercent un despotisme illimité et où, du sommet à la base de la hiérarchie, rien ne doit s’accomplir sans leur volonté.

Lire la suite

Al-MASSUDI – L’abrégé des merveilles

Al-MASSUDI – L’abrégé des merveilles
Carra de Vaux (Trad.) – Librairie C. Klincksieck – 1898 – PDF/OCR – 113 MB

Comment situer, dans la longue série des livres sur les merveilles, l’Abrégé qui leur doit son nom ? Certainement pas par leur auteur, le mystérieux Ibrâhim Ibn Waçîf-Châh, dont nous ne savons rien, sinon qu’il écrivait aux alentours de notre an mil. A première vue, l’ouvrage s’inscrit, sans coup férir, dans la tradition qui intègre les merveilles à des ouvres de propos plus vaste, encyclopédique, comme le fit l’un des maîtres du genre au 10e siècle, Mas‘ûdî, l’auteur des célèbres Prairies d’Or. Carra de Vaux a, sur ce point, des paroles tout à fait pertinentes, qui précisent fort bien la place des merveilles dans le panorama général du savoir : ce sont « des monuments, des faits, des êtres, tels que ceux qu’on rencontre dans la géographie et dans l’histoire. Il n’est pas bien sûr qu’elles soient vraies ; il l’est encore moins qu’elles soient fausses… » Rien n’est peut-être plus saisissant, en fin de compte, que cette vision embrassant le monde jusqu’en ses îles les plus lointaines, où Satan rôde, et puis revenant se fixer à un point privilégié de la carte et de l’histoire : comme si le cœur de la terre et de l’aventure des hommes, depuis leur origine, avait été appelé à loger là, le long du fleuve réputé venir du Paradis. Et c’est bien le cas : si la tête de l’oiseau-monde correspond à l’Arabie, pays de la foi, la poitrine, elle, repose sur la Syrie et l’Egypte.

Lire la suite

Carra De VAUX – Œuvres diverses I

Carra De VAUX – Œuvres diverses I
PDF – 101 MB

Contenu du pack :
Carra de Vaux (trad.) (1896) – Le livre de l’avertissement et de la révision de Maçoudi
Carra de Vaux (1897) – Études d’histoire orientale – Le Mahométisme
Carra de Vaux (1909) – Morales et religions
Carra de Vaux (1910) – Léonard de Vinci
Carra de Vaux (1911) – La Langue étrusque

Lien de téléchargement : Lire la suite

Dictionnaire international des écrivains du jour (3 vol) – A de Gubernatis

Dictionnaire international des écrivains du jour (3 vol) – A de Gubernatis
Florence – Louis Niccolai Editeur – 1891 – PDF/OCR – 203 MB

Après bientôt trois ans, la tâche laborieuse de rassembler les renseignements essentiels sur la vie et sur l’œuvre des écrivains les plus connus de nos jours, est accomplie. Je suis loin d’être satisfait de l’ouvrage que je Vous présente ; nul mieux que l’auteur, qui avait, sans doute, imaginé quelque chose de plus achevé, n’est à même d’en reconnaître les nombreuses lacunes et les regrettables imperfections. Ceci n’est donc que la première ébauche d’un livre international, qui manquait absolument, et qui pourra, par la collaboration suivie, secrète et ouverte, de chacun et de tout le monde, se perfectionner à l’infini.
Le livre, tel qu’il est, dans sa forme actuelle d’inventaire, n’est pas un livre inutile, comme intermédiaire international, et il est appelé, à mon avis, à rendre des services appréciables et à prendre sa place sur la table de travail de tout écrivain, comme une espèce de manuel rudimentaire de la production intellectuelle contemporaine.

Lire la suite

Carra de Vaux. Les penseurs de l’islam. T. I. Les souverains, l’histoire et la philosophie politique

Carra de Vaux. Les penseurs de l’islam. T. I. Les souverains, l’histoire et la philosophie politique
PARIS – Librairie PAUL GEUTHNER – 1921 – PDF/OCR – 115 MB

L’attention du grand public se tourne en ce moment de plus en plus vers l’Orient. Les liens entre les nations Européennes et les peuples de l’Islam, resserrés encore sur les champs de bataille pendant la dernière guerre, se font de plus en plus étroits. La France est maintenant en possession d’un immense empire musulman ; elle doit connaître à fond les peuples sur lesquels s’exerce son autorité ou son influence. Il faut qu’elle comprenne leurs âmes, leur passé, leurs fois, leurs instincts profonds, leurs anciennes gloires.
Nous avons voulu faire ici, non un Catalogue, mais un choix. Notre intention n’a pas été de tout dire, mais de mettre en relief les figures principales, de faire connaître les œuvres maîtresses, de donner le sentiment de quelques idées essentielles, la vue de certains sommets. Ce ne sont pas seulement des noms ou des titres de livres que nous présentons cm lecteur : c’est quelque chose de vivant, des personnes, des types, des pensées, des caractères.

Lire la suite

COLLECTIF‎ – Un Siècle. Mouvement du monde de 1800 à 1900.

COLLECTIF‎ – Un Siècle. Mouvement du monde de 1800 à 1900.‎
René Giard & P., Lethielleux Editeur – PDF – 102 MB

Mouvement politique et économique : Les nationalités, par Lamy. Les gouvernements, par Joly. Le partage du monde, par Pinon. La Législation, par Chénon….
Mouvement intellectuel : La Presse, par Tavernier. L’Education, par Péchenard. La Critique, par Lapôtre. La Philosophie, par Didiot. L’Archéologie, par Allard….
Mouvement religieux : Les religions non-chrétiennes, par le Baron Carra de Vaux. Les luttes de l’Eglise, par Fonsegrive… Préface par Eugène-Melchior de Vogüe‎

Lire la suite

Carra de Vaux – Avicenne

Carra de Vaux – Avicenne
Paris – F. Alcan – 1900 – PDF/OCR – 103 MB

Ce volume n’est pas consacré au seul système d’Avicenne, mais à la description de toute une partie du mouvement philosophique qui s’est produit en Orient entre l’hégire et la mort d’Avicenne, mouvement ou le système de ce philosophe apparait comme un point culminant. A cote des sectes et des écoles dont il est question dans ce livre, s’en trouvent d’autres qui en sont restées exclues : les écoles théologiques; les sectes politiques et mystiques. La théologie n’y est présente qu’au début comme point de départ, et, dans le courant de l’exposition, sous forme de métaphysique. De la politique, il est traité sommairement dans les passages ou est dessiné le cadre historique dans lequel se sont mus nos héros; il est aussi parlé un peu, en divers endroits, de la politique comme d’une science distincte faisant partie do la philosophie, selon la tradition grecque. Quant à la mystique, souvent nos auteurs nous conduiront jusqu’à son seuil; mais nous refuserons de nous y engager, et quoique forcés d’en dire quelques mots pour achever la métaphysique, nous ne l’étudierons pas comme système indépendant.

Lire la suite

Dictionnaire Français-Japonais (2 vol.) – E. RAGUET & T. ONO

Dictionnaire Français-Japonais (2 vol.)
E. RAGUET & T. ONO – Tokyo, Librairie Sansaisha & Paris, E. Leroux – 1905 – PDF – 106 MB
Précédé d’un Abrégé de grammaire japonaise – Vol. 1 A-G ; Vol. 2 H-Z

RAGUET Émile, est né le 24 octobre 1854 à Braine-le-Comte, dans le diocèse de Tournai. Il commença par faire de brillantes études au Petit Séminaire de \Bonne Espérance », puis il entra au Grand Séminaire de Tournai où il fut ordonné sous-diacre le 26 mai 1877. Le 9 septembre, il était admis au Grand Séminaire des Missions Étrangères. Ordonné diacre le 20 septembre 1878, il reçut l’onction sacerdotale le 8 mars 1879. Destiné à la mission du Japon septentrional, il partit le 16 avril suivant.
Peu de temps après son arrivée à Nagasaki, il fut envoyé dans les îles, à l’entrée de la Baie de Nagasaki, dans une chrétienté composée de ceux qu’on appelait « les vieux chrétiens », descendants des martyrs. Le Père Raguet resta parmi ces chrétiens une quinzaine d’années. Puis son évêque lui demanda d’explorer le « milieu non chrétien » en bordure des vielles chrétientés. Il passa à Fukuoka, Oita, Miyasaki et enfin à Kagoshima, où St François Xavier avait abordé en 1549. C’est dans cette dernière ville qu’il se fixa en 1896. Il devait y rester quatorze ans. Outre son activité proprement apostolique et la charge de préparer à leur vie de missionnaires les jeunes Pères que son évêque lui confiait, il entreprit de composer un dictionnaire « Franco-Japonais ». Il eut la chance de pouvoir être aidé par un lettré japonais, M. Ono, qu’il eut la joie de baptiser au moment de sa mort.

Lire la suite

Paul MARTY – Etudes sur l’Islam africain (12 ebooks)

Paul MARTY – Etudes sur l’Islam africain (12 ebooks)
PDF – 320 MB

PACK 01

MARTY, P. (1914) – Les_écoles_maraboutiques_du_Sénégal La Medersa de Saint Louis
MARTY, P. (1915) – Les tribus de la Haute Mauritanie.
MARTY, P. (1916) – Etudes_sur_l’islam_maure Cheikh Sidïa, les Fadelïa, les…
MARTY, P. (1917) – Etudes sur l’islam au Sénégal, 1 les personnes

http://ul.to/pjfe3u5u

PACK 02

MARTY, P. (1917) – Etudes sur l’islam au Sénégal, 2 les doctrines et les institutions
MARTY, P. (1919) – L’émirat_des_Trarzas
MARTY, P. (1920) – Études sur l’Islam et les tribus du Soudan t. I
MARTY, P. (1920) – Études sur l’Islam et les tribus du Soudan t. II Lire la suite

Dictionnaire japonais français – Léon PAGES

Dictionnaire japonais français – Léon PAGES
FIRMIN DIDOT FRÈRES Imprimeurs – 1868 – PDF/OCR – 103 MB

L’admirable Dictionnaire Portugais – Japonais, publié par les Pères de la Compagnie de Jésus en l’année 1603, est devenu aujourd’hui d’une utilité considérable. Nous l’avons traduit en français, pour le plus grand avantage des Européens, sur l’exemplaire, pour ainsi dire unique, appartenant à la Bibliothèque impériale, et nous y avons fait un petit nombre d’additions (désignées par une astérisque), d’après la traduction espagnole contemporaine, presque aussi rare que l’original, qu’a bien voulu nous prêter M. Ternaux Compans. Nous nous sommes encore permis d’indiquer quelques synonymies d’histoire naturelle, empruntées à la Flore Japonaise de MM. de Siebold et Zuccarini et au catalogue botanique de MM. Hoffmann et Schultes.

Lire la suite