La Conquête du Maroc, la question indigène (Algérie et Tunisie) – René Millet

La Conquête du Maroc, la question indigène (Algérie et Tunisie) – René Millet
Paris – Perrin – 1913 – PDF/OCR – 101 MB

Au terme de ce long procès qui devait, par le protectorat du Maroc, assurer la domination définitive de la France dans l’Afrique du Nord, le moment paraît venu de jeter un coup d’œil rapide sur les difl’érentes phases du débat marocain.
Rappelons seulement pour mémoire les origines de la question. Dès les premières années de notre établissement en Algérie, le mouvement naturel de la conquête nous entraîna du côté du Maghreb occidental, refuge d’Abd-el-Kader, foyer de toutes les insurrections. Déjà nos armées victorieuses sur terre et sur mer, à Isly, Mogador et Tanger, semblaient mettre l’empire chérifien à notre discrétion, quand le veto de l’Angleterre arrêta brusquement notre marche…

Lire la suite

Charles de Foucauld : explorateur du Maroc, ermite au Sahara – René Bazin

Charles de Foucauld : explorateur du Maroc, ermite au Sahara – René Bazin
Paris – Plon-Nourrit et cie – 1921 – PDF/OCR – 102 MB

Le 15 septembre 1858, naissait à Strasbourg Charles Eugène de Foucauld, dont j’essaierai de raconter l’histoire.
L’enfant n’était pas d’origine alsacienne. Son père, François-Edouard, vicomte de Foucauld de Pontbriand, sous-inspecteur des forêts, appartenait à une famille du Périgord, d’ancienne chevalerie, qui donna des saints à l’Église et de bien bons serviteurs à la France, et dont il importe que je dise ici quelque chose, parce que le mérite des ancêtres, même inconnu, même oublié, continue de vivre dans notre sang et nous porte à l’imitation.

Lire la suite

L’Afrique du Nord: Tunisie – Algérie – Maroc – Henri Lorin

L’Afrique du Nord: Tunisie – Algérie – Maroc – Henri Lorin
Paris – A. Colin – 1908 – PDF/OCR – 102 MB

L’Afrique du Nord, si profondément marquée par la nature des traits qui déterminent une région naturelle, a fait l’objet d’une foule d’ouvrages et d’innombrables articles, dont beaucoup sont de haute valeur; mais il n’existait pas encore, et nous en avons souvent entendu exprimer le regret, un volume général, de dimensions maniables, où fût méthodiquement condensée la substance de cette immense « littérature ».
Le présent livre se propose de combler cette lacune ; rédigé sur le type des manuels classiques du cours Vidal de la Blache et Caména d’Almeida, le texte est accompagné de notes bibliographiques, de cartes, et d’une illustration documentaire qui le suit exactement.

Lire la suite

Dictionnaire français-tachelh’it et tamazir’t (dialectes berbères du Maroc) – S. Cid Kaoui

Dictionnaire français-tachelh’it et tamazir’t (dialectes berbères du Maroc) – S. Cid Kaoui
E. Leroux – 1907 – PDF – 103 MB

Indépendamment de la langue arabe, trois principaux dialectes Berbères sont parlés au Maroc : la Tamerrokit dans les montagnes du Rif ; la Tachelh’it dans la région de Sousse et la Tamazir’t dans le Sud et à l’Est, c’est-à-dire du côté de la frontière algérienne.

La Tamerrokit ressemblant beaucoup au Kabyle du Djurdjura, il n’est question dans ce dictionnaire que des deux autres dialectes.

La Tachelk’it et la Tamazir’t renferment beaucoup de mots arabes ; quant à la grammaire, elle est sensiblement la même que la grammaire générale Berbère (Kabyle, Touareg, Mozabite, etc.)

Lire la suite

Maroc Diplomatique: Pack 2016

Maroc Diplomatique: Pack 2016
Français | True PDF | 8 numeros | 102 MB

Description

La mission de Maroc diplomatique, si tant est que l’on puisse se réclamer des valeurs de ce fichu métier d’informer, est d’apporter une autre manière de voir..

Lire la suite

Maroc Diplomatique: Pack 2015

Maroc Diplomatique: Pack 2015
Français | PDF | 7 numeros | 114 MB

Description

La mission de Maroc diplomatique, si tant est que l’on puisse se réclamer des valeurs de ce fichu métier d’informer, est d’apporter une autre manière de voir..

 

Contenu du pack
Maroc-diplomatique-N-01__02-2015

Maroc-diplomatique-N-02__03-2015

Maroc-diplomatique-N-04__06-2015

Maroc-diplomatique-N-05__08-2015

Maroc-diplomatique-N-06__09-2015

Maroc-diplomatique-N-07__11-2015

Lire la suite

L’art chez les Juifs du Maroc (Extrait)

L’art chez les Juifs du Maroc (Extrait)
André Goldenberg – Somogy éditions d’Art – 2014 – 240 pages – PDF – 102 MB

À l heure actuelle, la population de confession juive au Maroc ne compte plus que quelques milliers de personnes. Elle représentait pourtant, au début du XXe siècle, la plus importante communauté dans un pays musulman. Pour cette communauté dont la riche histoire s est brutalement interrompue, le souci de conserver des traces pérennes des lieux et des modes de vie pourtant séculaires ne s est pas imposé.

Pendant des siècles, dans les villes comme les campagnes, le sens artistique juif s est épanoui au Maroc : métaux précieux ou non, manuscrits, tissus variés, cuir, bois, etc. Dans bien des occasions il a donné naissance à des pièces exceptionnelles où s expriment l originalité et les dons de créateurs d artisans le plus souvent anonymes.

Lire la suite

La Sorcellerie au Maroc – Émile Mauchamp

La Sorcellerie au Maroc – Émile Mauchamp
Dorbon-Aîné – 313 pages – PDF/OCR – 103 MB

Un ouvrage très complet sur les pratiques de sorcellerie pratiquée par les sorciers, mais aussi les remèdes traditionnels utilisés au Maroc.
Pratiques très nombreuses, très variées et très bien décrites, car, observées de près par un médecin ayant accès à la vie quotidienne de toutes les couches de la société.

 

Lire la suite

Le coup d’Agadir et la guerre d’Orient – Jacques Bainville

Le coup d’Agadir et la guerre d’Orient de Jacques Bainville
Nouvelle librairie nationale – 1913 – 323 pages – PDF(ocr) – 103 mb

Luttes et conflits de la triple entente et de la triplice : la politique des grandes monarchies autoritaires du XXe siècle : décadence du libéralisme et avenir de la réaction dans l’Europe contemporaine

Lire la suite

Marrakech, ou les Seigneurs de l’Atlas, par Jérôme et Jean Tharaud

Marrakech, ou les Seigneurs de l’Atlas, par Jérôme et Jean Tharaud
Editeur : Plon (1920) – 290 pages – PDF(ocr) – 105 MB

NOUS avions quitté, le matin, la charmante Rabat, la côte et la brise de mer. Derrière le général Lyautey, dont le fanion flottait sur la voiture de tête, une dizaine d’automobiles roulaient depuis des heures à travers une campagne brûlée où la moisson, faite depuis longtemps, ne laissait plus dans les plis du terrain qu’un reflet doré de paille et de hauts chardons argentés, mêlés aux verdures métalliques du triste palmier nain. Pays dur, austère, sans grâce, riche et qui semble pauvre, peuplé et qui semble vide. Si l’on n’est pas agriculteur, si l’on ne suppute point en passant la valeur des terres noires ou rouges dans lesquelles nos autos s’enfoncent, si l’on ne voit pas en pensée de puissantes machines labourer d’immenses espaces que jamais charrue n’a touchés, il ne reste qu’à s’abandonner, sous le voile qui vous défend mal de la poussière et du soleil, au plaisir engourdi de brider en vitesse ces étendues monotones réservées à d’autres rêves qu’à ceux de l’imagination… Ou bien encore, pour trouver de l’intérêt à ce morne bled marocain, il faut y avoir fait colonne, avoir planté sa tente près de cet arbre rabougri, avoir été attaqué dans ce ravin, avoir attendu sur ce plateau pendant des semaines et des mois la soumission d’une tribu; il faut, comme cet ancien instructeur des troupes chérifiennes qui fait route avec moi, avoir vu revenir, un soir, dans cette plaine de Meknès, les troupes d’une harka du Sultan poussant devant leurs chevaux des femmes hurlantes, échevelées, qui demandaient l’aman, et les farouches cavaliers lancer à la volée les têtes des rebelles qu’ils portaient au bout de leurs sabres et des baguettes des fusils…

Lire la suite