Nérée Boubée – Bains et courses de Lunchon. Vrai guide

Nérée Boubée – Bains et courses de Lunchon. Vrai guide
Pau – E. Vignancour – 1843 – PDF/OCR – 102 MB

Sous ce titre Bains et Courses de Luchon , j’ai voulu réunir et mettre en ordre tout ce qu’un étranger peut désirer de renseignements et d’indications lorsqu’il vient à Luchon, qu’il y soit appelé par le besoin des eaux, qu’il ait pour but d’y faire les courses les plus vantées, ou qu’il en doive soigneusement explorer tous les environs, en artiste, en savant, én touriste ou en simple amateur.

Lire la suite

Publicités

G.-B. Duchenne – Physiologie des mouvements

G.-B. Duchenne – Physiologie des mouvements démontrée à l’aide de l’expérimentation électrique et de l’observation clinique : et applicable à l’étude des paralysies et des déformations
Paris : Baillière – 1867 – PDF/OCR – 104 MB

Je me propose d’exposer dans ce livre l’ensemble de mes recherches sm » la physiologie des mouvements chez l’homme. J’y ai consacré près de vingt années, et je les ai poursuivies concurremment à l’aide de l’expérimentation électro-musculaire et de l’observation clinique, spécialement au point de vue de l’action propre que possèdent les muscles de la vie animale et des usages auxquels ils sont destinés, soit comme agents principaux des mouvements volontaires, leurs impulseurs, soit comme leurs modérateurs, soit qu’ils concourent synergiquement à les empêcher de dévier, soit enfin qu’ils président, par l’équilibre de leurs forces toniques, à l’attitude normale des membres pendant le repos musculaire

Lire la suite

Contributions a l’etude du systeme nerveux et du systeme musculaire au point de vue physiologique et pathologique

Contributions à l’étude du système nerveux et du système musculaire au point de vue physiologique et pathologique
G.-B. Duchenne – LIBRAIRIE J. B. BAILLIERE et FILS – 1873 – PDF/OCR – 103 MB

Les médecins qui ont fait une étude spéciale de l’électricité appliquée à la thérapeutique ont cru remarquer quelques différences entre les propriétés thérapeutiques de l’électricité statique et de l’électricité dynamique. Ainsi Fallapra enseignait que l’électricité de tension était principalement applicable aux paralysies du sentiment et aux muscles de la vie de relation; tandis qu’au contraire l’électricite de contact (le galvanisme) convenait seulement à l’excitation des muscles de la vie organique ou à celle des organes délicats, tels que l’œil, l’oreille, etc.

Lire la suite

Paul Belouino – Des passions : dans leurs rapports avec la religion, la philosophie, la physiologie et la médecine légale

Paul Belouino – Des passions : dans leurs rapports avec la religion, la philosophie, la physiologie et la médecine légale
Paris – Waille – 1844 – PDF/OCR – 101 MB

Bien des livres ont été écrits sur le sujet que je traite; je dois expliquer au lecteur pour quelles raisons j’ai publié le mien. Dirai-je qu’il entre dans le plan d’une série de travaux que j’ai entrepris; que, d’après ce plan , je devais nécessairement parler des passions humaines ? C’est là un rêve de ma pensée que le temps peut effacer d’un coup d’aile, que mes efforts n’auront peut-être jamais la puissance de réaliser. Je prie qu’on me pardonne cette première raison , cette illusion , peut-être

Lire la suite

G.-B. Duchenne – Mécanisme de la physionomie humaine

G.-B. Duchenne – Mécanisme de la physionomie humaine; ou Analyse électro-physiologique de l’expression des passions
Baillière – 1876 – PDF/OCR – 102 MB

L’âme est donc la source de l’expression ; c’est elle qui met en jeu les muscles et qui leur fait peindre sur la face, en traits caractéristiques, l’image de nos passions. En conséquence, les lois qui régissent l’expression de la physionomie humaine peuvent être recherchées par l’étude de l’action musculaire.
La grande originalité de G.-B. Duchenne est d’avoir eu un souci artistique. Photographe, il a méticuleusement recensé toutes les expressions possibles du visage en se servant comme modèle, ou cobaye, d’un homme aux traits paralysés. C’est à l’aide de l’électricité que les expressions étaient obtenues

Lire la suite

La médecine des passions (2e édition) – J.-B.-F. Descuret

La médecine des passions ou Les passions considérées dans leurs rapports avec les maladies, les lois et la religion (2e édition) – J.-B.-F. Descuret
Labé – 1844 – PDF – 101 MB

En publiant ce livre, je n’ai point la pensée de donner un Traité Complet des Passions ce titre comporterait un grand nombre de volumes, et exigerait une vie entière d’études spéciales, auxquelles ma proPession ne m’a pas permis de me livrer autant que je l’aurais voulu. Dans ce vaste travail, on devrait examiner par quelles vertus les différents peuptes se sont illustrés, et à quels vices ils ont dû leur décadence; car !es bonnes moeurs sont ï’&me des sociétés eUes seules peuvent y entretenir la vie, la force et la prospérité

Lire la suite

De la suggestion – H. Bernheim

De la suggestion – H. Bernheim
Paris – A. Michel – 1917 – PDF/OCR – 101 MB

AVANT-PROPOS : Je réponds au désir qui in a été exprimé d écrire pour le grand public un petit livre sur l’hypnotisme et la suggestion. Ces mots éveillent encore dans les esprits, même médicaux, l’idée d’une chose extraordinaire, mystérieuse, due à des forces fluidiques inconnues. Occultisme, magnétisme, hypnotisme, ces mots impressionnent encore vivement les imaginations. Beaucoup de médecins mêmes n’osent pas s’aventurer dans ce domaine qu’ils considèrent encore un peu comme extra-scientifique.
C’est pour combattre cette conception errofiée, pour dégager la question de son apparence mystique et thaumaturgique, ce qui a été mon objectif constant, que je condense dans ces pages, au risque de me répéter, les faits que j’ai observés et les idées que trente ans d^expérience m’ont permis de mûrir sur cette question.

Lire la suite

Guide pratique de puériculture par le Dr Deléarde

Guide pratique de puériculture à l’usage des docteurs en médecine et des sages-femmes, par le Dr Deléarde
Felix Alcan – 1910 – PDF/OCR – 102 MB

Ce petit livre que nous présentons au corps médical renferme deux parties, dont la première expose lesnotions de puériculture et la seconde un plan de campagne contre la mortalité infantile.
Les lecteurs y trouveront les renseignements actuellement épars dans un grand nombre d’ouvrages et qui, condensés en un seul volume, leur seront d’une réelle utilité dans la pratique courante.

Lire la suite

Leçons cliniques sur l’hystérie et l’hypnotisme – Albert Pitres

Leçons cliniques sur l’hystérie et l’hypnotisme – Albert Pitres
Paris – Doin – 2 vol. – 1891 – PDF/OCR – 103 MB

Les leçons qu’on va lire ont été faites de 1884 à 1890, au cours de clinique interne de la Faculté de médecine de Bordeaux.
Elles ne forment pas un traité complet de l’hystérie et de l’hypnotisme, mais une série d’études épisodiques, entreprises au hasard du recrutement des malades et groupées, après coup, selon les rapports logiques de leurs sujets.

Lire la suite

Le secret de longue vie – L.-M. Moreau-Christophe

Le secret de longue vie – L.-M. Moreau-Christophe
Paris – Guillaumin – 1873 – PDF/OCR – 103 MB

« On peut voir soixante générations de roses ; quel homme peut assister au développement total d’un chêne ?» a écrit le pittoresque auteur des Soirées de Saint-Pétersbourg.
Assister au développement total d’un chêne, dont la vie est l’une des plus longues du règne végétal, est, en effet, impossible à l’homme, dont la vie ne peut jamais s’étendre aussi loin. Mais il est d’autres arbres, à vie très longue, — le tilleul, le marronnier, par exemple, — dont la vie normale, de 150 à 200 ans, offre une durée d’existence qui n’est pas inaccessible à l’homme. Des faits nombreux le prouvent (127). Pourquoi, d’ailleurs — sans aller jusque-là — si l’homme peut voir « soixante générations de roses », serait-il condamné à n’en voir jamais que « soixante » ?
Et pourquoi les roses ne fleuriraient-elles pas pour lui quelques vingts saisons de plus?… Ce qui est certain, c’est que, de tous les êtres vivants, l’homme est le mieux organisé pour fournir la carrière la plus longue, ce que suffit à prouver la comparaison de la durée de sa vie avec celle des autres animaux mammifères..

Lire la suite