Le roman de Brut par Wace

Le roman de Brut par Wace
É. Frère (Rouen) – 1836-1838 – PDF/OCR – 154 MB

Ouvrage publié pour la première fois d’après les manuscrits des bibliothèques de Paris, avec un commentaire et des notes par Le Roux de Lincy

Lire la suite

Publicités

Georges Colomb – La Famille Fenouillard (5e éd.)

Christophe – La Famille Fenouillard (5e éd.)
Librairie Armand Colin (Paris) – PDF/OCR – 102 MB

Histoire aussi véridique que vraisemblable des voyages de la Famille Fenouillard, où l’on verra comme quoi, à la suite de plusieurs crises gouvernementales et intestines, M. Fenouillard perdit successivement de nombreux chapeaux, mais conserva son parapluie. — Ouvrage destiné à donner à la jeunesse française le goût des voyages

Lire la suite

Ch.-V. Langlois – La société française au XIIIe siècle : d’après dix romans d’aventures

Ch.-V. Langlois – La société française au XIIIe siècle : d’après dix romans d’aventures
Hachette (Paris) – 1904 – PDF/OCR – 102 MB

Ayant entrepris d’esquisser l’histoire du xiiie siècle pour l’Histoire de France publiée par M. E. Lavisse, j’ai jugé nécessaire d’insérer dans cet ouvrage un chapitre sur « la Société française » à l’époque que j’étudiais. Il me semblait que, dans une Histoire générale, s’en tenir à l’histoire politique et administrative, c’était sacrifier une trop grosse part de la réalité. S’en tenir à l’histoire politique et administrative du moyen âge, c’est se condamner à ne savoir presque rien des sentiments des hommes du moyen âge et de ce qu’a été leur vie.

Lire la suite

Jean de Brunhoff – Histoire de Babar : le petit éléphant

Jean de Brunhoff – Histoire de Babar : le petit éléphant
Éditions du Jardin des modes – 1931 – PDF/OCR – 102 MB

Dans la forêt, un petit éléphant est né. Il s’appelle Babar. Sa maman le regarde grandir tendrement jusqu’au jour terrible où un chasseur la tue. Babar se réfugie alors en ville où il est recueilli par la vieille dame. Mais Babar se languit de sa famille et de sa forêt, lorsqu’un beau jour surgissent ses deux cousins, Arthur et Céleste. Ils décident de reprendre le chemin de la forêt. De retour chez lui, Babar, couronné roi des éléphants, choisit Céleste comme reine : couronnement et mariage ne sont que le début des aventures de nos deux héros.

Lire la suite

Henry Stanley – Dans les ténèbres de l’Afrique (2 vol)

Henry Stanley – Dans les ténèbres de l’Afrique :
Recherche et découverte d’Emin Pacha, gouverneur de l’Equatoria
Hachette – 1890 – PDF/OCR – 102 MB

Ce livre, que j’ai le très grand plaisir de vous dédier, est le récit de ce qu’a fait et souffert la « Mission de secours » transformée en « Mission de délivrance ». C’est le rapport officiel, le fidèle compte rendu des allées et venues de l’expédition que vous et le Comité aviez confiée à. mes soins.
Je n’ai malheureusement pu effectuer tout ce que je brûlais d’accomplir quand je quittai l’Angleterre en janvier 1887 ; l’affaissement complet du gouvernement de l’Equatoria jeta sur mes bras tant de vieillards et de malades à charroyer dans les hamacs, tant de gens faibles et débiles, tant de femmes et d’enfants, que notre petite colonne de soldats éprouvés devint un train d’ambulanciers auxquels toute aventureétait interdite. Le gouverneur, à moitié aveugle, emportait de nombreux bagages ; Casati était dans l’impossibilité de marcher ; 90 pour 100 des émigrants ne valaient guère mieux. A moins de sacrifier notre tâche sacrée, le but de notre expédition, nous ne pouvions l’océan

Lire la suite

F.-A. Pouchet – Histoire des sciences naturelles au moyen âge

F.-A. Pouchet – Histoire des sciences naturelles au moyen âge
Londres : H. Bailliere – 1853 – PDF/OCR – 103 MB

Les écrivains qui se sont occupés de tracer le tableau du mouvement intellectuel du Moyen uge n’ont donné qu’une médiocre attention aux sciences naturelles. G. Cuvier et de Blainville, dont l’immense talent aurait pu jeter tant de lumière sur un semblable sujet, l’ont eux-mêmes traité beaucoup trop brièvement. Ce reproche leur a déjà été adressé.
J’ai entrepris de combler cette lacune en composant cet ouvrage, pour lequel je sollicite l’indulgence du public; et que j’aurais désiré voir exécuté par une plume plus habile que la mienne.

Lire la suite

Albert de Mun – Combats d’hier et d’aujourd’hui

Albert de Mun – Combats d’hier et d’aujourd’hui
Lethielleux – 1910 – PDF/OCR – 102 MB

vol. 1. La défense des congrégations et des écoles libres (1900-1905)
vol. 2. Lendemains de séparation (1906-1907)

Lire la suite

Les contes de Perrault

 Les contes de Perrault
Dessins : Gustave Doré – J. Hetzel (Paris) – 1862 – PDF/OCR – 102 MB

 » Il était une fois un roi et une reine… « ,  » il était une fois une petite fille de village…  » Il suffit de cette clé magique pour que s’ouvre à nous le monde où paraissent tour à tour la belle au bois dormant, le petit chaperon rouge, la barbe bleue ou Cendrillon. Perrault puise dans le folklore ancien pour nous conter dans des récits courts et alertes des histoires qui nous éloignent délicieusement du monde, avant que la morale finale nous y reconduise. Des contes de fées ? Sans doute. Mais, autant que le merveilleux, ce qui nous enchante, c’est le naturel et la savante simplicité d’un art d’écrire qui, à chaque page, séduit notre imagination

Lire la suite

Thomas Wright – Histoire de la caricature et du grotesque dans la littérature et dans l’art (2e éd.)

Thomas Wright – Histoire de la caricature et du grotesque dans la littérature et dans l’art (2e éd.)
Traduction: Octave Sachot – A. Delahays (Paris) – 1875 – PDF/OCR – 101 MB

Histoire précédée d’une notice par Amédée Pichot et illustrée de 238 gravures intercalées dans le texte

Lire la suite

Émile Bayard – La caricature et les caricaturistes

 Émile Bayard – La caricature et les caricaturistes
Delagrave (Paris) – 1900 – PDF/OCR – 103 MB

De tous temps le rire fut: la caricature, donc, exista dès la création des êtres et des choses. Cette observation gaie de la nature date de la venue de l’homme, qui formula aussitôt, dans un sourire, sa première impression.
« Le ris est le propre de l’homme, » a dit Rabelais, dont l’œuvre comique est imposanten la matière; nous ajouterons que, chacun possédant en soi une manière de ce « ris», la variété dans cette naturelle « dilatation de la rate» n’est pas faite pour nous déplaire

Lire la suite