Hildegarde De Bingen – Les causes et les remèdes

Hildegarde De Bingen – Les causes et les remèdes
Editions Jérôme Millon – 11** – PDF – 103 MB

Il n’y pas de maladies, rappelle avec force Hildegarde, mais des hommes malades, et ces hommes sont intégrés dans un univers qui, de même qu’il participe à leur malheur, doit aussi prendre sa part dans la guérison ; ils doivent être soignés dans leur totalité, corps et âme, et, même si la nature peut et doit venir à leur aide, c’est bien souvent dans leur propre sagesse, leur modération, leur maîtrise d’eux-mêmes, qu’ils trouveront les forces qui soutiendront le processus de guérison.

Lire la suite

Publicités

Jean-Baptiste Delestre – Etudes Des Passions: Appliquees Aux Beaux-Arts

 Jean-Baptiste Delestre – Etudes Des Passions: Appliquees Aux Beaux-Arts
JULES RENOUARD Ed. – 1870 – pdf/OCR – 102 MB

Cette quatrième édition de l’ÉTUDE DES PASSIONS APPLIQUÉE AUX BEAUX-ARTS porte le sous-titre Introduction de la Physiognomonie.
Nous avons publié récemment un exposé de cette science d’observation, en la renfermant dans les données physiologiques de la construction humaine. La connaissance des lois des mouvements passionnels est la base de l’appréciation de l’homme physique et moral. Ces deux ouvrages : LES PASSIONS et LA PHYSIOGNOMONIE, se complètent l’un par l’autre.
C’est faire encore un appel à la bienveillance du public, eu reproduisant le premier de ces travaux, accueilli déjà par lui avec une extrême indulgence.

Lire la suite

Georges Dumas – Psychologie de deux messies positivistes, Saint-Simon et Auguste Comte

Georges Dumas – Psychologie de deux messies positivistes, Saint-Simon et Auguste Comte
Paris : F. Alcan – 1905 – PDF/OCT – 102 MB

PREFACE: Ce sont deux messies que j’étudie , deux fondateurs de religion qui furent en même temps des sociologues et des philosophes, mais chez lesquels le caractère messianique prima certainement tous les autres.
On pourrait trouver dans leurs prétentions messianiques matière à s’égayer et dans leurs religions l’occasion d’une réfutation facile; si l’on préfère les comprendre et les juger avec impartialité on ne devra jamais oublier que l’un et l’autre, malgré leurs différences d’âge, vécurent dans un temps particulièrement favorable à l’éclosion des prophètes et qu’ils furent loin d’être les seuls.


Lire la suite

Georges Dumas – La tristesse et la joie

Georges Dumas – La tristesse et la joie
Paris – F. Alcan – 1900 – PDF/OCR – 102 MB

Ce livre est le résultat de plusieurs années de rercherches.
Dès 1888, en écoutant les belles leçons professées au Collège de France par M. Ribot sur les pbénomènes affectifs, j’avais formé le projet d’étudier expérimentalement les émotions et les passions.
L’année suivante, à peine sorti de l’Ecole Normale, je commençais mes recherches à la clinique de Sainte-Anne, dans le service du regretté Pr Ball, et je donnais, en juin 1891, à la Revue Philosophique, un premier article sur la nature du désir et les associations d’idées dans la passion.

Lire la suite

Théodule Ribot – Essai sur l’imagination créatrice

Théodule Ribot – Essai sur l’imagination créatrice
Paris – F. Alcan – 1908 – PDF/OCR – 102 MB

Considérée sous son aspect intellectuel, c’est-à-dire en tant qu’elle emprunte ses éléments à la connaissance, l’imagination suppose deux opérations fondamentales : l’une négative et préparatoire, la dissociation ; l’autre positive et constituante, l’association.

La dissociation est l’abstraction des anciens psychologues qui ont très bien compris son importance pour le sujet qui nous occupe. Toutefois, ce terme « dissociation » me semble préférable parce qu’il est plus compréhensif.

Fruit d’une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

Lire la suite

Gaston Sortais – Traité de philosophie

Gaston Sortais – Traité de philosophie
Paris – P. Lethielleux – 1922 – PDF/OCR – 113 MB

TOME I : Psychologie – Logique
TOME II : Morale – Esthétique – Métaphysique – Vocabulaire philosophique

Lire la suite

Pascal – Discours sur les passions de l’amour

Pascal – Discours sur les passions de l’amour
Paris – Grasset – 1911 – PDF/OCR – 101 MB

L’homme est né pour penser; aussi n’est-il pas un moment sans le faire ; mais les penséespures, qui le rendraient heureux s’ il pouvait toujours les soutenir, le fatiguent et l’abattent. C’est une vie unie, à laquelle il ne peut s’accommoder ; il lui faut du remuement et de l’action, c’est-à-dire qu’il est nécessaire qu’il soit quelquefois agité des passions dont il sent dans son cœur des sources si vives et si profondes.
Les passions qui sont le plus convenables à l’homme et qui en renferment beaucoup d’autres sont l’amour et l’ambition : elles n’ont guère de liaison ensemble ; cependant on les allie assez souvent; mais elles s’affaiblissent l’une l’autre réciproquement, pour ne pas dire qu’elles se ruinent.

Lire la suite

Th. Ribot – Essai sur les passions

Th. Ribot – Essai sur les passions
Paris – F. Alcan – 1907 – PDF/OCR – 101 MB

En ajoutant ce nouveau volume aux deux autres précédemment publiés sur la Psychologie et sur la Logique des sentiments j’essaie de présenter un tableau à peu près complet de la vie affective.
Je n’ai pas la prétention téméraire d’écrire un Traité des passions qui exigerait des années de travail, d’autant plus que je n’aurais pour appui que de rares monographies, conçues et conduites d’après les méthodes contemporaines. Malgré le préjugé régnant, le sujet des passions méritait une étude à part et j’espère l’avoir faite sans répéter les ouvrages précités. D’ailleurs , la psychologie pathologique, actuellement très florissante, semble inviter à cet essai et nous promettre quelque appui : les nombreux travaux sur la nature de l’idée fixe et les obsessions peuvent nous éclairer.

Lire la suite

Madame de Staël – De l’influence des passions sur le bonheur des individus et des nations

Madame de Staël – De l’influence des passions sur le bonheur des individus et des nations
Lausanne – Jean Mourer, Hignou et Compe – 1796 – PDF/OCR – 102 MB

AVANT-PROPOS. On pensera, peut-être, qu’lm y a de l’emppressement d’auteur à faire paraître la première partie d’un livre quand la seconde n’est pas encore faite ; d’abord malgré la connexion de ces deux parties entre elles , chacune peut être Considérée comme un ouvrage séparé ; mais il est possible aussi que , condamnée à la célébrité , sans pouvoir être connue, j’éprouve le besoin de me faire juger par mes écrits

Lire la suite

Alain – Quatre-vingt-un chapitres sur l’esprit et les passions

Alain – Quatre-vingt-un chapitres sur l’esprit et les passions
C. Bloch – 1921 – PDF/OCR – 102 MB

AVANT-PROPOS : Quelques-uns de mes lecteurs ont souvent regretté de ne trouver ni ordre ni classement dans les courts chapitres que j’ai publiés jusqu’ici. Ayant eu des loisirs forcés par le malheur et les hasards de ces temps-ci, j’ai voulu essayer si l’ordre ne gâterait pas la matière. Et, comme je ne voyais pas de raison qui me détournât d’aborder même les problèmes les plus arides, à condition de n’en dire que ce que j’en savais, il s’est trouvé que j’ai composé une espèce de Traité de Philosophie. Mais comme un tel titre enferme trop de promesses, et que je crains par-dessus tout d’aller au delà de ce qui m’est familier, par cette funeste idée d’être complet, qui gâte tant de Uvres, j’ai donc choisi un titre moins ambitieux. Je ne crois point pourtant qu’aucune partie importante de la Philosophie théorique et pratique soit omise dans ce qui suivra, hors les polémiques, qui n’instruisent personne. Mais si ce Hvre tombait sous le jugement de quelque philosophe de métier, cette seule pensée gâterait le plaisir que j’ai trouvé à l’écrire, qui fut vif. En ce temps où les plaisirs sont rares, il m’a paru que c’était une raison suffisante pour faire un livre.

Lire la suite