Bibliothèque orientale – Barthelemy d’Herbelot (3 vol)

Bibliothèque orientale, ou Dictionnaire universel contenant tout ce qui fait connaitre les peuples de l’Orient – Barthelemy d’Herbelot (3 vol)
La Haye – J. Neaulme & N. van Daalen – 1777 – PDF – 178 MB

Cet ouvrage contient les histoires des Arabes, leurs traditions aussi bien fabuleuses que véritables, leurs religions et leurs sectes, leurs arts et leurs sciences, les vies de leurs saints, des jugements critiques et des extraits de leurs livres
Cette compilation encyclopédique sera le livre de référence pendant deux siècles

Lire la suite

Nouveau dictionnaire des origines – François Noel (2 vol)

Nouveau dictionnaire des origines, inventions et découvertes dans les arts, les sciences, la géographie, le commerce, l’agriculture, etc. … – François Noel
Paris – Janet et Cotelle – 1827 – PDF/OCR – 103+112 MB

On a souvent contesté le mérite et l’utilité des Dictionnaires, et chaque jour en voit éclore de nouveaux. L’observation chagrine de ceux qui les blâment n’est peut-être pas dépourvue de justesse, si on l’applique aux sciences et aux arts. En effet, chacune de ces branches des connaissances humaines peut être considérée comme formant un corps de doctrine dont les divers membres sont dans une dépendance réciproque les uns des autres. L’ordre alphabétique rompt nécessairement l’unité du tout, la liaison des parties, l’ensemble systématique, le rapport des observations et des conséquences; c’est en quelque sorte un édifice démoli, dont les pièces disjointes et dispersées ne peuvent retracer l’harmonie et l’ordonnance.

Il y aurait cependant de l’injustice à ne pas reconnaitre les bons effets qu’ont produits ces mêmes ouvrages , en répandant le gout de l’instruction, en jetant dans la circulation des notions peu approfondies, si l’on veut, mais appropriées à la généralité des lecteurs , en mettant à la portée des moindres fortunes l’acquisition de ces répertoires, que la simple curiosité ne consulte point sans fruit, et d’ou il peut jaillir même pour la science quelque trait de lumière.

Il est pourtant une classe d’ouvrages de ce genre à laquelle les réflexions de la critique ne sont nullement applicables. On peut placer en premier lieu les Glossaires, dont l’utilité ne peut être révoquée en doute ; dans la seconde classe se trouvent les Dictionnaires dont l’objet est de réunir des matières qui, sans être homogènes, ont un air de famille en quelque sorte et un caractère général de ressemblance. Tels sont, par exemple, ceux de géographie, d’antiquités, de mythologie, etc.

On peut ranger dans ce nombre celui que nous publions aujourd’hui, et qu’on nous demandait depuis longtemps. Il y a plus de seize ans que nous en avons formé le projet; mais, distraits par d’autres occupations, nous l’avions toujours ajourné, sans cependant le perdre entièrement de vue, et en recueillant successivement les matériaux que nous devions mettre en œuvre. Ce n’est qu’à la vue de la riche moisson que nous avions entre les mains que nous nous sommes déterminés à en faire usage.

Lire la suite

Le dictionnaire des arts et des sciences – Académie française (2 vol)

Le dictionnaire des arts et des sciences – Académie française (2 vol)
Paris – Jean Baptiste Coignard – 1694 – PDF/OCR – 104 MB

Conscients du succès du Dictionnaire universel de Furetière (1690) et du faible écho de leur propre Dictionnaire, les académiciens commandèrent à l’un des leurs collègues, Thomas Corneille, frère cadet du grand dramaturge Pierre Corneille, la composition d’un Dictionnaire des Arts et des Sciences. L’Académie espérait réaffirmer ainsi ses prérogatives sur la langue française et même les étendre, en proposant un dictionnaire spécialisé et différent du dictionnaire principal, où l’on retrouverait les termes techniques et ceux des arts mécaniques.

Le choix des académiciens traduit surtout une volonté d’exclure du bel usage la langue technique tout en gardant maîtrise sur elle, au point que les deux tomes du Dictionnaire de Thomas Corneille furent parfois numérotés à la suite des ceux du dictionnaire de la langue, comme tomes III et IV du Dictionnaire de l’Académie. Cette décision a malgré tout le mérite d’introduire la distinction entre un “dictionnaire de l’usage ” et un “dictionnaire spécialisé”, notions théorisées et concrétisées par l’Académie grâce à cette double publication, dont on oublie parfois la complémentarité.

Pourtant, malgré leur intérêt évident, l’ensemble des quatre volumes publiés par l’Académie ne parvient pas à égaler le lexique fourni par Furetière.

Lire la suite

Dictionnaire général des lettres, des beaux-arts et des sciences morales et politiques (2 vol.)

Dictionnaire général des lettres, des beaux-arts et des sciences morales et politiques (2 vol.)
Théodore Bachelet, Louis Charles Dezobry – C. Delagrave Editeur – 1882 – PDF/OCR – 106+102 MB

POUR LES LETTRES : La Grammaire; — la Linguistique; — la Rhétorique, la poétique et la Versification , _ la Critique — la Théorie et l’Histoire des différents genres de Littérature ; – l’Histoire des Littératures anciennes et modernes ; – des Notices analytiques sur les grandes œuvres littéraires; — la paléographie et la Diplomatique, etc.*

POUR LES BEAUX-ARTS : L’Architecture : Constructions civiles, religieuses, hydrauliques, militaires et cavales; —la Sculpture, la Peinture, la Musique, la Gravure, avec leur histoire; — la Numismatique.
— le Dessin, la Lithographie, la photographie; — la Description des monuments fameux; les divers arts et jeux d’agrément, de force, d’adresse ou de combinaison, etc. (N. B. Cette partie est ornée de figures dans le texte.)

POUR LES SCIENCES MORALES ET POLITIQUES : La philosophie : Psychologie, Logique, Morale, Métaphysique, Théodicée, Histoire des systèmes philosophiques; — les Religions, les Cultes et la Liturgie de tous les peuples; — la Jurisprudence usuelle : Droit civil, politique, pénal et international ; Législation militaire, maritime, industrielle, commerciale et agricole; la Science politique; théorie
et histoire des gouvernements; — la Science de l’Administration, et l’Histoire des institutions
administratives; — les Études historiques et géographiques; – le Blason; – l’Economie politique et sociale : Institutions de crédit et de charité, Banques, Bienfaisance publique, Hospices, salles d’asile; — la statistique; — la pédagogie et l’Éducation, etc.

Lire la suite

Dictionnaire annuel des progrès des sciences et institutions médicales (20eme année)

Dictionnaire annuel des progrès des sciences et institutions médicales (20eme année)
P. Garnier – Ed. Alcan – 532 p – PDF/OCR – 101 MB

Deux evenements principaux de cette annee medicale la rendront surtout memorable :L’explosion d’une nouvelle epidemie de cholera en France, dont il a été Impossible de trouver l’origine, et la decouverte d’un recent anesthesique local. Le premier a ete significatif quant a l’etiologie universellement admise de ce redoutable fleau : la contagion, par les precautions sanitaires prises de part et d’autre contre son invasion. Malgre la benignite de l’epidemie, on a vu aussitot nos voisins, et surtout les nations du nouveau monde comme de l’ancien, recourir eux mesures quarentenaires et aux cordons sanitaires do terre et de mer pour s’en preserver. Preuve irrefutable de l’opinion generale sur la contagiosite du cholera ; argument considerable à opposer aux rares partisans aveugles ou incorrigibles de sa spontaneite.

Lire la suite

Les philosophes-géomètres de la Grèce. Platon et ses prédécesseurs – Gaston Milhaud

Les philosophes-géomètres de la Grèce. Platon et ses prédécesseurs – Gaston Milhaud
Ed. Alcan – 1900 – PDF – 388 p – 102 MB

Nous voulons essayer de montrer quelle fut sur Is premiers penseurs grecs et particulièrement sur Platon. L’influence de leur éducation mathématique. Personne ne doute de la trace profonde que peut laisser dans une âme humaine la culture intellectuelle qu’elle a reçue. Il est possible de retrouver dans les manifestations les plus diverses de l’activité psychique certaines empreintes ineffaçables, certaines tendances, certaines habitudes qu’y a laissées une éducation spéciale. Comment n’en serait-il pas ainsi en particulier pour un ordre d’idées si intéressant en lui-même, si original, dont on se sent ordinairement si fort éloigné ou rapproché par tempérament, qui nous laisse si peu indifférents en tout cas? Comment le fait, pour la plupart des philosophes grecs, de s’être adonnés à la géométrie et de l’avoir cultivée avec passion, n’aurait-il pas contribué à donner un aspect particulier à leur pensée?

Lire la suite

Dictionnaire annuel des progrès des sciences et institutions médicales (Annees 01-05)

Dictionnaire annuel des progrès des sciences et institutions médicales (Années 01-05)
P. Garnier – G. BAILLIERE – PDF/OCR – 123 MB

Depuis longtemps on a pensé à recueillir, à concentrer par l’analyse et à résumer les travaux afférents à la science médicale que chaque année voit éclore ; notre littérature ne manque pas de productions de ce genre; les unes embrassent la science tout entière, les autres se concentrent dans une de ses parties : Annuaires, Années médicales ne sont pas rares. Ces publications estimables sont généralement bien accueillies. Il m’a semblé qu’elles laissaient cependant quelque chose à désirer, et ce quelque chose c’était la forme, le mode dans lequel sont présentés les travaux, l’arrangement des matières, la facilité des recherches, l’ordre en un mot, et j’ai conseillé la forme de Dictionnaire annuel.

Lire la suite

Dictionnaire universel des sciences, des lettres et des arts

Dictionnaire universel des sciences, des lettres et des arts
Marie Nicolas Bouillet – Hachette – 1859 – 1770 p – PDF/OCR – 150 MB

Dictionnaire universel des sciences, des lettres et des arts contenant :
-pour les sciences: la religion, la théologie, les sciences mathématiques, les sciences physiques, les sciences naturelles, les sciences métaphysiques et morales, les sciences médicales, les sciences occultes.
-pour les lettres: la grammaire, la rhétorique, la poétique, les études historiques.
-pour les arts : les beaux-arts et les arts d’agrément, les arts utiles.

Lire la suite

Apprendre l’Electronique en Partant de Zéro – Niveau 1 – Leçons 01 à 28

Apprendre l’Electronique en Partant de Zéro – Niveau 1 – Leçons 01 à 28 (Partie 1/3)
296 pp – pdf/ocr – 101 MB

Le livre offre un contenu très dense et complet pour apprendre l’électronique en partant de zéro. Ce manuel offre des connaissances théoriques indispensables et des compétences techniques vitales. Très bien illustré, cet eBook est accessible à toute personne intéressée.
Cet ouvrage est une compilation du Cours d’Électronique en Partant de Zéro parus dans les numéros 1 à 28 de la revue ELECTRONIQUE et Loisirs magazine.

 

Lire la suite

Mathématiques pour les sciences de l’ingénieur

Mathématiques pour les sciences de l’ingénieur
Dunod | 2013 | ISBN: 2100570617 | French | PDF | 574 pages | 124 Mb

Ce manuel est destiné aux élèves de Prépa-intégrée (type INSA), aux étudiants de Licence de Sciences de l’ingénieur ou aux IUT. Il présente sous forme de fiches condensées de quatre pages les notions essentielles du cours de première et deuxième année post-bac. Toutes les notions sont assorties d’applications concrètes. Chaque fiche comporte un ou plusieurs exercices type avec corrigé méthodique et détaillé, et de petits énoncés avec solutions. En deux couleurs, le cours est structuré en quatre parties (Algèbre, Analyse, Probabilités, Statistique) complétées par des annexes et un index. Il dispose de plus de bonus en ligne (exemple d’utilisation de logiciels (R, scilab), programmes, etc.).

 

Lire la suite