Paul Chatinières – Dans le Grand Atlas marocain

Paul Chatinières – Dans le Grand Atlas marocain, extraits du carnet de route d’un médecin d’assistance médicale indigène, 1912-1916. Introduction du général Lyautey…
Librairie Plon – 1919 – PDF/OCR – 102 MB

Affecté tout d’abord, en mars 1911, comme mé- decin de troupes, dans un de nos postes militaires des Béni Snassen au Maroc oriental, je fus chargé en même temps de donner des soins médicaux aux populations indigènes des territoires occupés.
Dans chaque poste voisin, des infirmeries indigènes avaient été créées, où les médecins, mes camarades, recevaient tous les jours de nombreux indigènes venus spontanément demander un soulargement à leurs souffrances.
C’était là un rôle tout nouveau qui nous était dévolu, un rôle dont en Europe nous n’avions soupçonné ni l’existence ni surtout l’utilité

Lire la suite

Publicités

André Chevrillon – Marrakech dans les Palmes

André Chevrillon – Marrakech dans les Palmes
Paris – Calmann-Levy – 1919 – PDF/OCR – 102 MB

Pas une couchette vide à bord. Aux guichets de la Transatlantique, à Bordeaux, on refusait du monde. Officiers, ingénieurs, gens d’affaires, petits commerçants, capitalistes qui vont « voir », ouvriers, cocottes : c’est un essaim de notre humanité d’Europe qui passe la mer pour se poser sur la côte ouest du Maroc. Il en part un semblable toutes les semaines de Bordeaux, un autre de AJarseille. Mon voisin de table, qui achète et revend des terrains à Casablanca, m’affirme que la population de cette ville s’accroît de deux mille âmes par mois. Mais il y vend des terrains

Lire la suite

Paul B.Du Chaillu – L’Afrique sauvage : nouvelles excursions au pays des Ashangos

Paul B.Du Chaillu – L’Afrique sauvage : nouvelles excursions au pays des Ashangos
Paris – M. Lévy frères – 1868 – PDF/OCR – 104 MB

La situation du voyageur qui explore des contrées inconnues est singulière et fort difficile. S »il revient dans son pays sans conquête nouvelle, sans découverte remarquable, le voilà condamné, et son livre n’a aucune chance de trouver des lecteurs. Si. au contraire, il a des merveilles à raconter, de curieuses révélations à faire sur la géographie , les indigènes ou l’histoire naturelle, il risque d’encourir le sort de Bruce, l’Abyssinien ; ses récits sont livrés au mépris et au ridicule, comme un tissu de fictions.

Lire la suite

Eugène Aubin – Le Maroc d’aujourd’hui

Eugène Aubin – Le Maroc d’aujourd’hui
Paris – A. Colin – 1904 – PDF/OCR – 102 MB

PREFACE : Arrivé à Tanger en septembre 1902, ma bonne fortune m’a entraîné quelques semaines plus tard vers le Maroc Méridional; j’y ai visité Marrakech, avec les deux principales vallées du Grand-Atlas, le Goundafi et le Glaoui. A peine de retour à Tanger, dans les premiers jours de janvier 1903, j’ai dû repartir pour Fez, où je suis resté six mois. La série de lettres qui forme ce livre, a été écrite sous la tente, au cours de ma promenade à travers le sud, puis dans le jardin planté d’orangers, que m’avait attribué, à Fez, l’hospitalité chérifienne; la plupart ont été publiées au fur et à mesure dans le Journal des Débats; les plus importantes ont été insérées dans la Revue des Deux Mondes, la Revue de Paris et la Renaissance Latine.

Lire la suite

Les Guides Bleus – Le Maroc. Publié sous la direction de Marcel Monmarché

Les Guides Bleus – Le Maroc. Publié sous la direction de Marcel Monmarché. Avec un autographe du général Lyautey
Paris – Librairie Hachette – 1919 – PDF/OCR – 102 MB

Ce Guide est divisé en un certain nombre de chapitres consacrés aux villes importantes, aux centres de tourisme, aux routes principales. Ces chapitres pointent un numéro d’ordre, répété en chiffres gras [15] sur chaque feuillet du guide, en titre courant, à côté de la pagination.
Ces numéros d’ordre sont également portés sur la carte-index imprimée sur la garde, en tête du livre. Pour trouver rapidement un itinéraire donné, le lecteur n’aura qu’à en chercher le numéro sur la carte-index puis à feuilleter les pages du volume pour y retrouver le même numéro.

Lire la suite

Paul B. Du Chaillu – L’Afrique occidentale : nouvelles aventures de chasse et de voyage chez les sauvages

Paul B. Du Chaillu – L’Afrique occidentale : nouvelles aventures de chasse et de voyage chez les sauvages
Paris – Lévy – 1875 – PDF/OCR – 102 MB

Dans un pays sauvage comme l’Afrique, on ne va pas loin sans rencontrer des aventures. Le voyageur y marche de surprise en surprise; car tout ce qu’il voit, on peut le dire, est aussi curieux qu’intéressant.
J’ai voulu, dans cet ouvrage, mettre sous les yeux de mes jeunes lecteurs les principales scènes de la vie africaine. Sans m’asservir à l’ordre chronologique des faits, j’ai choisi çà et làles aventures et les incidents qui m’ont paru les plus propres à les instruire eii les amusant.

Lire la suite

Le voyage : depuis les temps les plus reculés jusqu’à nos jours – Louis Vuitton

Le voyage : depuis les temps les plus reculés jusqu’à nos jours – Louis Vuitton
Paris – E. Dentu – 1894 – PDF – 102 MB

Les Spécialistes sont toujours extrêmeriient intéressants quand ils parlent — d’abondance — de leur spécialité. Ceci a été vrai, et le restera, de tout temps.
Mais c’est surtout en une époque de fermentation tumultueusement encyclopédique comme la nôtre, où, tout le monde faisant de la polygraphie à tort et à travers, ^’ l’écriture  » perd fatalement en profondeur ce qu’elle gagne en surface^ qu’on doit se féliciter de tomber, une fois par hasard, sur un monsieur sachant à fond ce qu’il dit et connaissant par personnelle expérience le fin du fin de son sujet. Si, par dessus le marché, ce  » professionnel  » se double d’un artiste et se triple d’un philosophe, semblablement aptes, après avoir mis les choses au point, à en fixer l’esthétique et à en dégager le sens historique et la morale sociale, l’œuvre (quelle que soit la question traitée) prend ipso facto les proportions, le caractère et la physionomie d’une œuvre maîtresse.

Lire la suite

Paysages et silhouettes exotiques – Georges Roulleaux Dugage

Paysages et silhouettes exotiques : notes de voyage autour du monde – Georges Roulleaux Dugage
Paris : Plon-Nourrit – 1908 – PDF – 101 MB

PRÉFACE : C’est une joie savoureuse et rare qu’un voyage autour du monde à vingt-cinq ans. À cet âge, le corps est dispos, l’esprit alerte, les yeux avides, les sens impressionnables. L’être entier s’ouvre avec amour à la nouveauté toujours changeante des spectacles qu’il découvre en marchant, et vibre délicieusement au choc des sensations multiples et neuves qu’ils éveillent. Il faut voyager jeune pour communier pleinement avec la diversité des choses, entendre leur voix, réfléchir leurs couleurs et. leur beauté.

Lire la suite

Maxime de Montrond – Paris, son histoire, ses monuments

Paris, son histoire, ses monuments depuis son origine jusqu’à nos jours – Maxime de Montrond
Éditeur : J. Lefort (Lille) – 1867 – PDF/OCR – 102 %B

Si la France est le plus beau des royaumes après celui du ciel, comme parle un vieil historien, Paris, sa vaste capitale, est la plus belle des cités. Qui oserait lui disputer ce titre? Par son ensemble de monuments, d’édifices, d’institutions en tous genres, Paris tient le premier rang entre toutes les autres capitales. Il en est quelques-unes de plus étendues, de plus peuplées; il n’en est point de plus splendide, de plus florissante; il n’en est point surtout dont l’influence en Europe soit plus grande, plus manifeste.

Lire la suite

Australie : Voyage autour du monde – Ludovic de Beauvoir

Australie : Voyage autour du monde – Ludovic de Beauvoir
Henri Plon éditeur – 1869 – PDF/OCR – 103 MB

C’était uniquement pour mes parents que j’avais pensé écrire mon journal…
Lorsque je contemplais devant moi cet espace infini où je ne devais pas voir, ou bien quand je regardais en arrière vers ces parages où je les savais attristés de mon absence, c’était une heure d’encouragement et de force nouvelle, de délices et d’aspirations élevées, que celle où je traçais pour eux le journal de tous les instants de ma vie jeune, active, folle et enthousiaste, ou mélancolique, calme et sérieuse.
Mais puis-je espérer que ces lignes écrites à la hâte, tantôt sur la table vacillante d’un navire ballotté par la mer, tantôt sur mes genoux à la fin d’une journée de chasse, ou dans quelque hutte de Cannibale , inspireront à ceux qui les liront une pâle impression des joies sincères , des émotions vives et des souvenirs délicieux de mon voyage ?

Lire la suite